Prix Lamonica de neurologie / Général / Prix et récompenses scientifiques - CIRS

Centre International de Recherche Scientifique

Prix et récompenses scientifiques / Général

Prix Lamonica de neurologie

Académie des Sciences

Descriptif

Montant : 125.000 €

Créé en 2009. Anciennement Prix de la Fondation pour la recherche biomédicale (PCL).
Prix annuel de neurologie attribué à un scientifique, sans aucune condition de nationalité, travaillant dans un laboratoire français.
Un cinquième du montant du prix (25.000 euros) est destiné au lauréat et les quatre cinquièmes restants (100.000 euros) permettront de financer deux années de post-doctorat.

Lauréats

Lauréat 2010 : Antoine Triller, directeur de recherche à l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), directeur de l’Institut de Biologie de l’École Normale Supérieure (IBENS) à Paris, au sein duquel il anime l'équipe "Biologie cellulaire de la synapse".
Antoine Triller a fait d'importantes contributions en neurobiologie fondamentale publiées dans Science (1981) et Nature (1983), puis des découvertes majeures concernant la dynamique des récepteurs neuronaux au niveau des synapses. Il a ainsi révélé (Nature Neuroscience 2001, Science 2003), grâce à des techniques d’imagerie moléculaire originales, que les récepteurs ne sont pas définitivement fixés au niveau de la membrane de la synapse : ils diffusent constamment dans le plan de cette membrane, et ceci est régulé par l'activité des neurones (Neuron 2008, 2009). Ses recherches éclairent d'un jour nouveau les mécanismes physiopathologiques responsables, au niveau de la synapse, du développement de maladies neurodégénératives. Récemment (Neuron 2010), son équipe a mis en évidence un mécanisme d'accumulation anormale d'un récepteur synaptique du glutamate, ce qui pourrait ouvrir une nouvelle voie thérapeutique dans la phase initiale de la maladie d'Alzheimer. Le projet, qu'aidera à financer le Prix Lamonica porte sur le rôle pathogène des agrégats de petites protéines dans la propagation de la dégénérescence des cellules nerveuses. Soucieux d'une recherche qui favorise la pluridisciplinarité, Antoine Triller est à l'origine, avec Daniel Louvard et Jacques Prost, de la Fondation Pierre-Gilles de Gennes, créée en 2007.

Mentions légales - Contact

Copyright © 2013 - www.cirs.info - Tous droits réservés